VHD info Rappel

 

 

Information importante

 

Lors de la réunion du Conseil d’Administration de la SCAF, le 6 mai dernier, j’ai rencontré le Dr Samuel BOUCHER. Nous avons pu échanger quelques mots sur la situation actuelle de la VHD. Selon ses connaissances, il subsiste encore quelques rares foyers de l’ancien virus (en région parisienne et dans la faune sauvage). Ces dernières semaines, en élevage de chair professionnel comme dans la faune sauvage, il fut enregistré de nombreux cas de VHD variant à RHDV2. 4% des élevages professionnels ont arrêté leur activité suite à des mortalités très élevées. Les chercheurs nous conseillent vivement de vacciner avec un vaccin contenant les souches de virus variant ET de virus classique françaises. En effet, ils ont montré que des mutations des souches virales actuelles peuvent avoir lieu, ce qui laisse craindre une possible apparition d’une troisième souche virale issue des deux autres pour laquelle aucun vaccin n’est, bien sûr, opérationnel actuellement. Or, plus il y a des souches vaccinales dans un vaccin, plus la protection croisée (protection par une souche virale contre une autre souche virale) peut être grande.

 

C’est pourquoi, s’il existe aussi en France un vaccin espagnol (ERAVAC) contenant la seule valence variant espagnol, il nous est conseillé encore l’emploi du FILAVAC VHD K C+V qui couvre déjà deux formes connues de la maladie en France (classique et variant à RHDV2). Nos lapins seront ainsi mieux protégés contre les différentes formes de virus présents en France.

Le protocole conseillé pour les élevages de chair et les amateurs en période à risque (en ce moment) est le suivant : vaccination à 35 jours d’âge, rappel à 10 semaines et rappel tous les 6 mois.

 

         Un grand merci au Dr BOUCHER pour ces précieux conseils.

 

                                                                                                                   Aimé Raulain

 

 

 

Date de dernière mise à jour : 22/10/2017